NOS PRIORITÉS

Notre objectif : « Sortir de l’opposition »

Notre objectif est clair : renverser la majorité socialiste et communiste du Conseil général de la Somme, pour une nouvelle politique économique du département et une gestion plus rigoureuse des deniers publics.

Après 4 ans passés dans l’opposition, notre volonté d’agir est sans égale !
Élu local, le conseiller général vote essentiellement des politiques départementales. Celles-ci concernent la vie quotidienne de chacun d’entre nous, de notre naissance à notre fin de vie.
Nous nous appuierons sur nos expériences personnelles respectives, tant professionnelles, associatives qu’électives.
Nous mettrons en œuvre une action publique de bon sens, qui fait parfois défaut chez trop de politiques, déconnectés de la vie active et attachés au cumul des mandats.

Nos grandes priorités pour les habitants du sud-amiénois

Nos quatre thèmes de campagne seront détaillés dans les semaines qui viennent, à l’issue de notre travail de réflexion et en fonction des propositions qui nous sont faites par les habitants lors de notre campagne sur le terrain.

Mieux gérer pour mieux servir : pour une gestion plus rigoureuse et responsable du Conseil général

Membre de la commission des finances depuis 2011, votre conseiller général Hubert de Jenlis a constaté les dérives de la majorité socialiste du Conseil général (projets mal maîtrisés, dépenses sous-estimées).
Dans un contexte où tout le monde est invité à se «serrer la ceinture», le Conseil général doit montrer l’exemple en maîtrisant ses dépenses. > Moins de dépenses, c’est moins d’impôts.
Mieux gérer les finances, c’est aussi être en capacité d’investir dans les projets structurants du département (Canal Seine-Nord Europe, Grand projet Vallée de Somme etc.).

Améliorer la desserte des cliniques et du CHU Sud

Le canton d’Amiens Sud est confronté à de réelles difficultés de circulation automobile. Le Conseil général doit enfin s’engager dans la réalisation de nouvelles dessertes du pôle des cliniques (vallée des Vignes) et du CHU Sud.

Préserver « l’esprit de village » des nouvelles communes et créer une nouvelle cohésion territoriale

La loi a modifié les contours de notre canton. Il importe désormais de lui donner une identité en préservant la qualité de vie du sud d’Amiens et « l’esprit de village » de Dury, Hébécourt, Rumigny, Sains-en-Amiénois et Saint-Fuscien.
Nous jouerons un rôle fédérateur de premier ordre en soutenant plus que jamais les porteurs de projets du canton, associations et municipalités.

Renouveler les pratiques politiques

Nous sommes convaincus que le renouveau en politique n’est pas une question d’âge. Ce sont les pratiques qu’il faut changer, notamment en refusant le cumul des mandats, pour plus d’indépendance, de présence et d’efficacité.